Fall into the show

  La plupart des spectacles que Gwen Berrou a coécrits commencent par une chute, elle a décidé d’en faire un spectacle…

 

 

Avec « Fall Into The Show », variations désopilantes autour de l’Art de la Chute ou de la Chute comme art amoureux, Gwen Berrou réenchante, en autant de fragments de vie démultipliés, sa propre existence.

Celle d’une femme, qui, parce qu’elle a peur de tomber, décide justement de choir de toutes les manières possibles. Celle d’une femme, qui suppose qu’en faisant l’inventaire de toutes les chutes imaginables, trouvera comment s’affranchir ou pour le moins se distraire de l’écroulement des illusions sentimentales et idéologiques. Celle d’une femme, qui, se laissant tomber, prend le risque d’être… laissée tombée.

« Fall Into The Show » offre la part belle aux déboires loufoques comme aux enchantements savoureux de la dépossession de soi.

Cet éloge de la chute se prend au défi du Hasard : sa fabrication, toute aléatoire, est hardiment livrée aux mains des spectateurs, artisans impromptus du spectacle. Car si rien de tel que le hasard d’une chute pour se déprendre de soi, rien de tel qu’une invite aux spectateurs pour inventer ensemble les codes d’une théâtralité renouvelée.

Théâtre foisonnant qui s’expose avec allégresse à la multiplicité des genres : conférence ludique, visions fantasmagoriques, performance physique, moments d’intimité, tours de passe-passe burlesques, et qui ose parier avec Shakespeare que « les  plus grandes chutes mènent souvent aux plus grands bonheurs ».

« Un objet théâtral hors du commun » nominé dans la catégorie « Seul en scène » aux Prix de la Critique 2012.

Infos pratiques… 

 

Le spectacle s’est déjà joué :

16 au 20 et 24-25-26 octobre 2012 au théâtre de la vie

Le 24 août 2012 au festival Théâtre au Vert

du 2 au 12 mai 2012 aux Riches-Claires

du 19 au 21 avril 2012 au Théâtre de la Vie

le 6 février 2012  à la Maison Folie à Mons

Comédienne et porteuse de projet

Gwen Berrou (Cie Petite âme)

Création et régie son Eric Faes

Création et régie lumière Julie Petit Etienne

Scénographie Sylvain Reymond

Collaboration à la dramaturgie et à la mise en scène Céline Rallet

Collaboration ponctuelle Veronika Mabardi, Sarah Antoine, Vincent Lecuyer

Chargée de production et diffusion Laetitia Noldé

Photographie Amélie Landry

Textes de Gwen Berrou et Celine Rallet, Les Lamentations de Gilgamesh (L’épopée de Gilgamesh, traduction française Jean Bottéro © Editions Gallimard),  Éloge de l’amour d’Alain Badiou, Phèdre de Racine, Belle du seigneur d’Albert Cohen © Editions Gallimard.

 

Coproduction du Théâtre de la Vie (Bruxelles) et du réseau Open Latitudes : Les Halles (B), Le manège.mons/ Maison Folie (B), Latitudes Contemporaines (F), le Festival Body/Mind Varsaw (PL), Arsenic (CH), Le Phénix (F), Teatro delle Moire (I), SinARTS (H) – Avec le soutien du programme Culture de l’Union Européenne

En partenariat avec La Bellone, Maison du spectacle, et les Riches-Claires

Avec le soutien du KJBi

Remerciements au Belg’arT, Théâtre Marni, CC Bruegel, XL Théâtre.

Réalisé avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du théâtre.